La leucoencéphalomyélopathie (LEMP) chez le Léonberg, Rottweiler et le Dogue Allemand

La leucoencéphalomyélopathie (LEMP) est une maladie héréditaire rare touchant le système nerveux central et caractérisée par une destruction de la moelle épinière. Jusqu’à présent, elle n’a été décrite seulement chez les rottweilers et les léonbergs. La maladie est définie par une destruction progressive de la gaine de myéline, c’est à dire de l’enveloppe protectrice des fibres nerveuses. Se déroulant surtout au niveau de la moelle épinière et du tronc cérébral, cette pathologie entraîne des dysfonctionnements dans la conduction nerveuse. La LEMP se manifeste souvent dans les trois premières années de vie par des troubles moteurs et de coordination progressifs. Les réflexes spinaux sont souvent encore présents. Dans un stade avancé de la maladie, les chiens atteints sont dans l’incapacité de se lever ou de se déplacer.

En collaboration avec des collègues à l'université de Minnesota, nous avons pu identifier deux mutations à l'origine de différentes formes de LEMP (une chez les léonbergs et une chez les rottweilers) et proposons un test génétique qui identifie les porteurs de ces gènes. Notre recherche démontre, en outre, la présence de la mutation trouvée chez les rottweilers aussi chez les dogues allemands.